jueves, 6 de junio de 2013

En la muerte de Georges Moustaki

Durante bastantes años, cuando en los Colegios aún el Francés ocupaba el lugar que hoy se destina al Inglés, a los profesores de Lengua nos completaban el horario con las clases de lengua francesa. Enseñábamos diálogos, lecturas, vocabulario y gramática. A mí me gustaba completar mis clases con canciones de diversos estilos, que los alumnos cantaban y memorizaban.

Algunas de las canciones eran de Moustaki, quizá no las más conocidas, ni las mejores, pero sí las más adecuadas, a mi parecer, para los chicos y chicas de aquellos 14 años.  Vaya desde aquí mi saludo para todos ellos, que ya andarán por los cuarenta.
Y también mi reconocimiento para Georges Moustaki, el compositor y cantante a quien siempre he relacionado con la libertad, la creatividad y la convivencia.



MAMZELLE GIBSON

                                      


Mamzelle Gibson
On s'est connu en Amérique
Dans un magasin de musique
Où ne venait presque personne
Mamzelle Gibson
Je t'ai emportée sur mon coeur
Comme un amant comme un voleur
Sous l'oeil surpris d'un métronome.


Mamzelle Gibson
Mamzelle Gibson
Tu étais bien la plus jolie
Des filles des États-Unis
Tu étais bien la plus jolie
Des filles des États-Unis.

Mamzelle Gibson
Tu ne comprenais que l'anglais
Alors pour pouvoir te parler
J'ai suivi des cours à Boston
Mamzelle Gibson
On avait dix-huit ans de moins
Et on s'aimait déjà si bien
On s'aime encore et ça étonne.

Mamzelle Gibson
Mamzelle Gibson
Tu étais bien la plus jolie
Des filles des États-Unis
Tu étais bien la plus jolie
Des filles des États-Unis.

Mamzelle Gibson
Quand j'ai voulu être infidèle
Je n'ai pas pu trouver plus belle
Que ton adorable personne
Mamzelle Gibson
Notre amour n'aura pas de fin
Il vieillira comme un bon vin
Sans jamais être monotone.

Mamzelle Gibson
Mamzelle Gibson
Tu es toujours la plus jolie
Des filles des États-Unis
Tu es toujours la plus jolie
Des filles des États-Unis.

Tu resteras la plus jolie
Des filles des États-Unis.



Bahia


                                            

Bahia des pêcheurs des marins
Bahia des filles du port
Bahia de tous les saints
Bahia de Saint-Salvador.

C'est là qu'un beau jour a commencé le Brésil
Et sa première capitale
C'est là que l'Afrique vit encore en exil
Et parle la langue du Portugal.

Bahia des pêcheurs des marins
Bahia des filles du port
Bahia de tous les saints
Bahia de Saint-Salvador.

C'est là que les hommes savent encore se battre
A pieds nus ou à mains nues ou au couteau
Pour les beaux yeux d'une jolie mulâtre
Au risque d'y laisser la peau.

Bahia des pêcheurs des marins
Bahia des filles du port
Bahia de tous les saints
Bahia de Saint-Salvador.

J'ai écouté chanter les fils de Gandhi
J'ai vu danser les filles de Xango
C'est là que j'ai retrouvé le paradis
Du côté de chez Jorge Amado.

Bahia des pêcheurs des marins
Bahia des filles du port
Bahia de tous les saints
Bahia de Saint-Salvador.

Comme ma chanson n'était pas terminée
Je l'ai emportée avec moi
Je reviendrai un jour te la fredonner
Sur la plage d'Itapoa.

Bahia des pêcheurs des marins
Bahia des filles du port
Bahia de tous les saints
Bahia de Saint-Salvador.


No hay comentarios:

Publicar un comentario